Saison 4 – Croissance & Entrepreneuriat – quelles pratiques au démarrage

Hosted ByVincent Lefebvre dans le cadre de la Majeure Entreprenruiat Audencia

Cette quatrième saison regardera les pratiques des entrepreneur(e)s au cours des premières phases de croissance.

Saison 4 – E11 – Thomas Burel – Terra Libra

A 27 ans, Thomas Burel fonde son association avec comme objectif de mettre ses valeurs au cœur de son métier. Ils sont quelques amis à lancer cette asso d’importation de café à Rennes, ils ont alors une vingtaine de produits dans leur catalogue, un local de 40m2 et quelques connexions avec des boutiques du commerce équitable. Au fur et à mesure, les partenariats s’étoffent et les mentalités évoluent notamment en ce qui concerne l’alimentation biologique et le commerce équitable. Les 10 premières années n’ont pas été faciles mais aujourd’hui ils sont au cœur d’un secteur en pleine croissance.

Terra Libra est un grossiste de produits d’épicerie et de boissons issus du commerce équitable et du bio-local basée à Rennes. Elle se fait le relais de productions :

  • de coopératives de commerce équitable en Amérique Latine (notamment en important le café Mut Vitz – Yachil de communautés zapatistes au Chiapas et la cachaça Camponeses du Mouvement des Sans Terre au Brésil),
  • de petites entreprises importatrices de commerce équitable installées un peu partout en France,
  • de petites entreprises transformatrices artisanales locales.

La finalité de Terra Libra est de proposer ces produits à forte valeur sociale et environnementale à notre réseau de clientèle à travers le Grand Ouest.

Issu du mouvement associatif, Terra Libra est née d’une initiative de militants du commerce équitable désireux de diffuser le café des zapatistes du Chiapas, au Mexique, et par ce biais de mieux faire connaître leur lutte pour la terre et leur droit à vivre dignement.

En 2005, ces militants, réunis depuis quelques années dans une association, EsperanZA, décident d’élargir leur action pour promouvoir plus largement une économie équitable. L’idée repose sur deux axes :

  • Promouvoir la relocalisation de l’économie lorsque c’est possible
  • Appuyer et soutenir des initiatives et des coopératives de commerce équitable au coeur de mouvements sociaux au Sud et luttant activement pour une transformation globale de la société

Terra Libra naît ainsi d’une initiative associative et militante. La plupart des membres d’EsperanZA sont, aujourd’hui encore, associés dans le capital de l’entreprise qu’ils ont contribué à créer.

Si l’entreprise est une SARL – le capital étant détenu en majorité par ces militants de la première heure, elle n’a pu se constituer en SCOP, où la majorité du capital doit être détenu par les salariés – il n’en reste pas moins que le management est, autant que possible, dans une démarche coopérative. Ainsi, toutes les décisions sur le fonctionnement de l’entreprise ou ses orientations sont discutées entre le gérant et les salariés. D’autres réunions sont également prévues en dehors de l’assemblée générale pour partager ces orientations et être à l’écoute des idées des associés de la première heure, garants d’un certain engagement militant.

Euskara简体中文EnglishFrançaisDeutschEspañol
Share via
Copy link
Powered by Social Snap