Dans cette épisode je reviens sur une mauvaise habitude qui consiste à : « sous prétexte que l’on adopte une démarche itérative, un brouillon suffit ».

Un brouillon est et restera un brouillon. C’est de la responsabilité de l’auteur(e) des auteur(e)s d’en changer le statut.

Écrire, se relire, se faire relire… corriger.

Objectif: clarté pour l’interlocuteur/le lecteur.

Qui est mon interlocuteur/lecteur? Que connaît-il déjà? Quelle information est indispensable à sa bonne compréhension?…

On peut garder la structure classique de présentation d’une opportunité d’affaires : CONSTAT, PROBLÈME & SOLUTION.

Chaque composante doit être claire et obtenir l’adhésion de l’interlocuteur/lecteur.

Si vous étiez peintre, oseriez-vous présenter le brouillon de votre esquisse à votre mécène?

Ne perdez jamais de vue que vos interlocuteurs sont sensibles à l’esthétique : le choix des mots, des images, l’équilibre, l’asymétrie…

En somme: votre formulation vous semble-t-elle claire et belle?

Exercice: décrire son opportunité d’affaires en 30 mots, 50 mots, 100 mots. En fonction du nombre de mots on apporte plus de détail sur la mise en œuvre de la solution…

Ce premier épisode s’adresse en priorité aux entrepreneur(e)s en devenir qui souhaitent se lancer un projet dans une industrie qu’ils ne connaissent pas parfaitement et ceux qui sont en recherche d’idée.

Les entrepreneur(e)s qui entreprennent dans le secteur dans lequel ils ont de l’expérience ont, en général, une très bonne connaissance des mécanismes et des acteurs de leur industrie.

=> Si ce n’est pas votre cas, je vous invite à prendre le temps de découvrir et comprendre. Même si vous pensez le connaître, essayez de le comprendre comme un(e) expert(e).

Les opportunités d’affaires relèvent souvent d’une observation semi-consciente du monde. Tous les canaux d’observation sont valables: journaux, podcasts, programmes télé, internet…

=> Puisez dans tout ce que vous maitrisez, ce que vous avez observé, constaté…

C’est au cours d’une soirée Startup organisée à la CCI France Canada – Montréal que j’ai rencontré Gilles de Saint-Exupéry. Il présentait ce soir-là son parcours entrepreneurial.

Je suis ravi d’avoir pu réaliser ce podcast avec Gilles, un entrepreneur capable de regarder de façon honnête et critique son parcours tout en cherchant à s’améliorer et à créer sa propre voie et sa manière d’être un entrepreneur.

Bio:

Membre du Barreau du Québec et admis au Barreau de Paris, Gilles enseigne le droit de l’Internet à la Polytechnique Montréal et à l’Université de Sherbrooke. Il encadre également la clinique juridique pour entrepreneurs à la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Source: https://www.lexstart.ca/a-propos/

Member of the Quebec Bar, Gilles specializes in information technology law. A 2.0 kind of lawyer, he is passionate about legal technology and teaches Internet law at the Polytechnique de Montreal and the University of Sherbrooke.

Source: https://www.lexstart.ca/en/who-are-we/

Plus d’information sur LexStart / More information on LexStart- https://www.lexstart.ca

Hubert de Boisredon est devenu entrepreneur au Chili au lendemain de l’obtention de son diplôme à HEC. Il est aujourd’hui CEO d’une ETI française, Armor. Il a reçu plusieurs prix d’entrepreneuriat et a été récemment sélectionné parmi les “100 entrepreneurs qui changent la France”.

 

Au Chili, il crée Contigo, une des premières banques de micro-crédits d’Amérique Latine. Elle permet d’accompagner la création de plus de 50 000 entreprises et de créer plus de 100 000 emplois.

 

Armor, dont Monsieur de Boisredon est actuellement le CEO, est une ETI industrielle de 2000 employés, leader mondial dans les consommables d’impression des étiquettes code barre. Aujourd’hui, Armor représente pour lui la jonction entre l’entrepreneuriat et la gestion d’une multinationale.

 

Audace, prise de risque, rencontre, motivations : Monsieur de Boisredon met en lumière des notions et des caractéristiques communes à tout entrepreneur. Nous vous souhaitons une bonne écoute !

 

Vous pouvez retrouver l’entreprise dans laquelle Hubert de Boisredon travaille via le lien suivant : https://www.armor-group.com/fr.

 

Retrouvez la playlist intégrale des interviews d’entrepreneurs réalisées par les étudiants de la majeure Entrepreneuriat du Semestre 5 2018 d’Audencia.

Alliances Informatique de Gestion

ACTEUR MAJEUR dans le déploiement de solutions de gestion dans le nord-est de la France, le Groupe ALLIANCES existe depuis 1992 et est organisé autour de 3 pôles spécialisés GESTION, implantés sur 3 sites : NANCY, METZ et LILLE.

Cette organisation fait du GROUPE ALLIANCES la première force de déploiement de logiciels de GESTION dans l’Est de la France.

Source: http://www.aig.fr/fr/notre-entreprise

Philippe Mazzichi

Après un bac scientifique et une maîtrise de Gestion à l’IAE de Metz, Philippe intègre CCMX en tant que commercial Expertise Comptable, il deviendra ensuite directeur commercial d’Epsilor Informatique avant de créer avec un associé Alliances Informatique de Gestion

Velco a vu ses débuts avec une volonté commune : pour une mobilité urbaine plus intelligente et personnalisée.

En s’entourant d’entreprises et organisations emblématiques sur le marché du cycle (fabricants, tour opérateurs, sociétés de livraison, exploitants de VLS, assurances, police nationale), Velco comprend les problématiques réelles sur les différents marchés de la mobilité urbaine.

En constituant une équipe internationale avec de solides compétences, l’entreprise conçoit et commercialise des solutions connectées pour les professionnels de la mobilité à travers le monde.

Romain Savouré est cofondateur et CTO. Triathlète et donc sur son vélo de course à l’entrainement et pour venir au boulot. C’est un passionné de techno. Il est diplômé d’Audencia Business School et de l’ESEO Angers

Tout est parti d’un scandale, qui nous a fait réaliser que les protections hygiéniques sont des produits de première nécessité, pour toutes les filles et les femmes. Que chacune devrait pouvoir y avoir accès, quels que soient ses moyens. Et que ces produits, en contact avec la partie la plus perméable et fragile de notre corps, doivent être irréprochables. L’idée de Jho est ainsi née en juillet 2017, de deux entrepreneuses nantaises.

Coline Mazeyrat : Diplômée d’Audencia en 2011, Coline Mazeyrat a débuté sa carrière chez Oxybul Eveil et Jeux, est passée ensuite par le pure player Avenuedesjeux.com avant de se lancer dans l’aventure de l’entrepreunariat à la fin de l’année 2017, avec la création de « Jho », marque de tampons et serviettes hygiéniques en coton bio. Un projet né au sein du « Start up Studio » d’Imagination Machine, incubateur nantais piloté par Rob Spiro, ex de la Silicon Valley. « Rob se demandait pourquoi ces produits n’existaient pas en France, explique Coline Mazeyrat. Au même moment, les marques leaders du marché essuyaient un scandale lié aux substances toxiques qu’elles utilisaient ». La marque bio arrivait donc à un moment propice.

La jeune femme, spécialiste du marketing digital, rejoint alors Dorothée Barth (ex journaliste santé) dans l’aventure. Le temps de développer des produits, de trouver des fournisseurs, et les désormais deux associées lancent le site e-commerce en avril 2018. Une gamme de produits disponibles à l’unité ou sur abonnement : « On a commencé avec les basiques – serviettes et tampons – mais nous réfléchissons à élargir notre gamme ». Autre objectif : être présent dans des réseaux de distribution physiques : « Nous sommes en discussion avec plusieurs enseignes, spécialisées ou non dans le bio. »
Pour développer leur petite entreprise, Coline et son associée mettent actuellement la touche finale à une première levée de fonds qui devrait être bouclée début 2019 et permettre de recruter dès le printemps prochain. Installé sur un marché très porteur, Jho (pour Juste et Honnête) sera-t-elle le Procter et Gamble de demain ? « On veut bien sûr faire grandir l’entreprise, explique Coline, mais toujours de façon responsable. C’est dans notre ADN. Aujourd’hui, sur chaque commande est prélevé un pourcentage destiné à des associations et des ONG. »

Texte de l’interview que vous pouvez retrouver sur : https://together.audencia.com/public/news/412-jho-concept-bio-et-responsable

 Captain Data develops bots that automagically extract any data from any website.

Web data can help you follow industry trends, feed your CRM in real-time, monitor your competitors or enrich your internal business database.

Our platform allows you to easily deploy bots and scale them on demand. You don’t need to reinvent the wheel, everything from servers to databases is automatically provisioned.

https://captaindata.co/

Guillaume Odier est diplomé d’Audencia Business School et de l’ESEO Angers, entrepreneur et cofondateur de Captain Data.

 

Biographie Omar Bennis :

 

Omar Bennis est né le 14 Janvier 1986 à Rabat, au Maroc. Il grandit dans une famille de commerçants et effectue sa scolarité dans un lycée marocain jusqu’à ses 18 ans. Après avoir obtenu un Baccalauréat scientifique, il rejoint la ville de Pau pour y effectuer un Diplôme Universitaire et Technologique en Gestion des Entreprises et des Administrations puis effectue un Master Grande École à l’ISG Paris. Passionné par l’entreprise, il est convaincu qu’il entreprendra un jour mais qu’il doit acquérir assez d’expérience pour réussir. Il entame son stage de fin d’études au sein de la société de distribution Alter Food en 2010 et il y restera jusqu’en 2014. Il fait partie des premiers à rejoindre cette entreprise et gravit les échelons jusqu’à devenir responsable commercial. Il quitte Alter Food et fonde Taste Distribution en 2015 avec son associé Cyrille Jacques. Aujourd’hui, Omar est à la tête d’une petite entreprise de 24 salariés qui distribue ses produits dans 3000 points de vente essentiellement en Île de France et dans la région Rhône Alpes. Il projette de continuer son aventure aux côtés de son associé et de poursuivre son rêve en faisant de Taste Distribution un acteur majeur de la distribution en France.

 

Présentation de Taste Distribution :

 

Depuis 2015, TASTE crée, développe et distribue des marques de snacking et boissons premium avec l’ambition de devenir le partenaire privilégié des enseignes de grande distribution pour le sourcing et la distribution de marques innovantes. TASTE réalise le sourcing de jeunes marques à fort potentiel, les distribue en GMS grâce à sa force de vente, à sa logistique 100% intégrée et à la mise en place de ses propres outils digitaux. Ce système de distribution « clé en main » leur permet aujourd’hui de couvrir plusieurs milliers de points de vente avec des gammes naturelles et délicieuses (boissons, snacks, huile d’olive, chocolat premium et bien d’autres). Derrière cela il y a une équipe jeune et passionnée par l’univers Food & Drinks. Leur ambition est de révolutionner la distribution de produits de grande consommation premium en GMS (Proxi, Hyper et Supermarché́). Ils sourçent et créent des marques. Ils développent des outils digitaux et des méthodes agiles afin de devenir l’un des leaders de la distribution en GMS. Les bureaux de Taste sont partagés avec les startups « Food » Carré Suisse et Kalios) et jouer à Top Chef chaque midi en mitonnant de bons petits plats pour tout le bureau est un de leur moment favoris de la journée.