Marc Budan, 59 ans, est un ingénieur de formation qui s’est assez rapidement retrouvé à exercer des fonctions exécutives au sein de la première start-up pour laquelle il a travaillé. D’abord directeur commercial puis directeur général, il fait ses premières armes en tant que dirigeant jusqu’à la vente de la start-up.

Il passera quelques années dans un grand groupe à préparer son prochain projet : CNS communications. Il fondera en 2004 cette société, qui depuis 16 ans maintenant se développe avec une croissance moyenne de 30% par ans.

Marc ne semble pas spécialement intéressé par l’appellation d’entrepreneur, qui ne rentre tout simplement pas dans son vocabulaire, mais pourtant, il agit comme tel. Il est animé par une vision claire de la direction qu’il souhaite donner à son affaire, qui n’hésite pas à casser les codes pour s’imposer comme un acteur compétitif et performant du secteur.

En s’entourant de personnes plus compétentes que lui, que ce soit au niveau technique ou au niveau de la gouvernance de l’entreprise, Marc a pu s’éloigner des fonctions de dirigeant et devenir – ne lui en déplaise – pleinement entrepreneur. Depuis quelques années maintenant il se focalise pleinement sur la création d’une identité et d’une culture d’entreprise forte et qui saura le rendre compétitif sur le marché de l’embauche, qui reste sa préoccupation majeure dans un secteur compétitif ou la concurrence rivalise d’ingéniosité pour attirer les meilleurs talents à elle.

Initialement fondée comme une société sous-traitant la structuration des réseaux informatiques de structures importantes, (type CAC40, acteurs publics…) l’activité de CNS a évolué vers le conseil. Contraint de s’adapter aux nouvelles réalités du marché, CNS doit évoluer pour rester compétitive face aux start-up data oriented qui pullulent aujourd’hui. Hier disruptive, CNS est aujourd’hui un acteur en place depuis presque 20 ans qui doit continuer de placer l’innovation au cœur de son projet et de sa culture.

Interview enregistré par Pierre Budan

Ilan Koskas
Co-fondateur Kiute (ex Flexy)
Flexy (ex FlexyBeauty) est une société créée en 2014, commercialisée en 2015.
Logiciel SAAS de gestion (B2B) et solution tout en un de réservation et vente en ligne pour les professionnels de la beauté (salons de coiffure, instituts de beauté et SPA).
Flexy commence en 2016 avec un amorçage à 1 million auprès de NewFund et complète en 2018 avec une série A de 7 millions auprès de Serena Capital.
En 2020 Flexy et Le Ciseau (plateforme B2C dans la coiffure) unissent leurs forces pour devenir le leader de la BeautyTech avec plus de 10000 salons partenaires (instituts de beauté, salons de coiffure, SPA) et ont pour objectif de devenir le Doctoblib de la beauté.

Interview enregistrée par Pierre Bonnet

Bryan Coder, intervenant à Audencia dans le cadre de la majeure Marketing Digital, décide début 2016 de quitter son CDI pour tenter l’aventure en tant que freelance. Très vite, la forte demande l’a poussé à faire un choix : rester seul ou créer une entreprise afin de recruter.
C’est la seconde possibilité qu’il retient en créant Ouest Digital en juin 2017, une agence dans le but de rendre le numérique accessible aux entreprises. Aujourd’hui, l’agence Ouest Digital est composée de 4 personnes et propose différents services aux entreprises pour les accompagner dans leur stratégie digitale. L’agence aide à la fois les entreprises dans leur communication digitale et dans leur stratégie d’acquisition de trafic.

Bryan est également le fondateur du blog Keep it Simple et édite une newsletter hebdomadaire permettant de faire de la veille sur internet.

Bryan Coder revient avec nous sur son parcours et ce que la création d’entreprise lui a apporté en termes de compétences et de liberté.

Retrouvez Bryan Coder sur LinkedIn :  https://www.linkedin.com/in/bryancoder/

Retrouvez l’agence Ouest Digital : https://www.ouest.digital/

Et le blog Keep It Simple : https://www.keepitsimple.fr/

Bonne écoute !

 

Interview enregistrée par Jade Buttier

Un parcours hybride et diversifié :

Diplômé d’HEC Entrepreneur en 1998 après une formation à Sciences-Po et des études de lettres et histoire-géographie, Yann Marteil part aux Etats unis pendant 3 ans pour monter et développer la filiale de la société informatique française Freelance.com (EU, Canada, Mexique…).

En 2001, il rejoint le monde de l’édition chez Hachette livre, en tant que CFO d’une division.

De 2007 à 2010, il intègre les équipes de Monoprix au Business Développement (acquisitions, extension à l’international…) et prend notamment en charge le rachat de Naturalia en 2008.

De 2010 à 2013 il est à la présidence de Primavista, une société de photographie, en LBO ce qui le met en contact direct avec les fonds d’investissement.

De 2014 à 2020, il occupe le poste de directeur général délégué de Mobivia (Norauto, Midas…) et de CEO de ViaID, qui est à la fois un fonds d’investissement et un accélérateur de start-ups.

En 2015, il fonde aussi Evergreen, une société de conseil au développement durable et à la transition énergétique.

En 2020, il ouvre une nouvelle page dans sa carrière professionnelle en entamant la création de son propre fonds d’investissement Shift4Good, spécialisé dans les mobilités urbaines et l’agriTech en Europe et en Asie du Sud Est.

Interview enregistrée par Hugo Couerbe

Louis-Pierre est étudiant ingénieur engagé pour la transition bas carbone dans le secteur de l’automobile. Jeune homme aux multiples casquettes : étudiant, militant, stagiaire et entrepreneur en devenir, son parcours inspirant nous donne quelques billes pour réfléchir à la définition d’un entrepreneur en 2020.
En effet, en parallèle de ses engagements académiques et associatifs, il veut concrètement œuvrer à la transition dans le secteur de l’automobile par son projet entrepreneurial : Ladésire.
Dans les mois à venir, il transmettra son enthousiasme au volant d’un véhicule ne consommant qu’1L/100km. L’objectif ? Faire tester, faire connaître et faire adhérer les personnes qu’il rencontre à ce genre de véhicules qui rentre dans les objectifs fixés par la COP21.
Alors attachez vos ceintures car nous allons discuter de comment allier entrepreneuriat et transition écologique et sociale.

Références évoquées dans le podcast :
Le Shift Project : https://theshiftproject.org
La Fresque du Climat : https://fresqueduclimat.org
Jean-Marc Jancovici [Science Po] : https://www.youtube.com/watch?v=Vjkq8V5rVy0&t=3s
Gaël Giraud [Thinkerview] : https://www.youtube.com/watch?v=2oFARgqG0NA&t=35s
Fabrice Bonnifet [Sismique] : https://www.youtube.com/watch?v=6XpbPLKL-Z4
Philippe Bihouix [Sismique] : https://www.youtube.com/watch?v=emWt12qLgsM
Mathieu Auzanneau [Sismique] : https://www.youtube.com/watch?v=8lGma69D5XQ&t=1s
Laurent Castaignède [Thinkerview] : https://www.youtube.com/watch?v=5gOsjIxR7T0&t=35s
Nicolas Meilhan + Philippe Bihouix [Thinkerview] : https://www.youtube.com/watch?v=E7QnwVx2fY0&t=2s
Pierre Larrouturou + Jean Jouzel [Thinkerview] : https://www.youtube.com/watch?v=tUml_4KZKhk&t=221s

Podcast réalisé par Anouck Gorce

Histoire de Cinq Mondes
Les fondateurs de Cinq Mondes, Nathalie et Jean-Louis Poiroux ont réalisé des voyages exploratoires autour du monde à la recherche des meilleurs Rituels de Beauté du Monde®. Passionnés par les médecines traditionnelles et la cosmétique, ils se lancent dans l’aventure entrepreneuriale et créent ensemble Cinq Mondes.

« A l’origine de Cinq Mondes, il y a 15 ans, nous avons fait un voyage exploratoire d’un an et demi pour s’initier aux meilleurs Rituels de Bien-Être et de Beauté qui proviennent de 5 grandes régions du Monde et ayant des traditions ancestrales de Beauté exceptionnelles : l‘Inde, la Chine, le Japon, le Siam (Bali, Laos, Cambodge) et le Maroc. Tous ont des rituels très anciens encore perpétués aujourd’hui qui s’appuient sur des soins et des produits issus de cultures toujours vivantes, transmises et enseignées. »

C’est à son retour à Paris en 2000, que Jean-Louis Poiroux ouvre son premier Spa centré sur les médecines traditionnelles du Monde. le 7 décembre 2001 au cœur du Triangle d’or-square de L’Opéra Louis-Jouvet- L’engouement de la Presse a été immédiat avec plus de 1000 articles parus sur CINQ MONDES en l’espace d’un an. Cinq Mondes frappe alors fort et se fait dès lors une certaine notoriété qui lui a valu l’intéressement de nombreux établissements luxueux de renom.

« La visibilité et la nouveauté ont été telles que des dirigeants dans le domaine de l’hôtellerie de luxe ont très vite souhaité se doter d’un Spa Cinq Mondes en Franchise dont nous avons conçu l’architecture, la carte des soins, la Formation… », rappelle Jean-Louis.
Aujourd’hui, Cinq Mondes domine le marché français du spa et a convaincu plus de 1000 spas dans 36 pays de travailler avec la marque et est partenaire des plus beaux hôtels prestigieux 4 et 5 étoiles à travers le monde.

Source: https://www.cinqmondes.com/fr/histoire-cinq-mondes

Biographie de Fabienne Morisset
Fabienne Morisset est née à Rennes le 19/01/1968, elle passe toute sa jeunesse à Rennes. Après des études scientifiques et un diplôme d’ingénieur (spécialité informatique), elle démarre sa carrière à Paris, chez AXA. Manager, elle passera une quinzaine d’années dans cette entreprise qui lui apprendra le management et l’ambition. Rien ne laissait paraître qu’elle finirait entrepreneuse. Elle nous raconte lors de l’interview que c’est une rencontre qui a tout fait basculer. Portée par sa famille et épaulée de son mari (avec qui elle entreprend l’aventure Cinq Mondes), elle décide de se lancer. 13 ans plus tard, elle nous raconte son parcours et comment elle en est arrivée là !

Interview réalisée par Marion MORISSET

Entrepreneur depuis l’âge de 14 ans avec son premier site internet.
Intéressé par le cinéma (a essayé de lancer une place de marché pour les cinémas).
Fasciné par Pixar et sa maitrise de l’Émotion.
Subjugué par la puissance de la musique.
A déjà essayé de produire quelques court-métrages privés.
Pratique le tennis.
Maitre à penser : St Exupéry.
Logiciels préférés : Affinity Designer, Affinity Photo, Safari, Sketch.
Site préféré : Médium.
Déteste : Facebook et les réseaux sociaux.
Intrigué par : Compote à la rhubarbe.
Plutôt réservé. Mac user depuis… toujours.
Aime se poser à la campagne. Habite : Lyon.
Rôle : Président. Objectif : Rouler en Tesla à 25 ans.
Dans 10 ans, se voit : réalisateur de films, testeur de matelas et à la tête d’une holding regroupant toutes les entreprises qu’il aura créées d’ici-là.

https://ad-sum.com/

Interview réalisée par Louis DE CASABIANCA

Diplômé d’Audencia en 1984, Nicolas Desclos le Peley a débuté sa carrière dans l’industrie comme chef de projet chez Michelin. Il poursuit sa carrière dans plusieurs établissement financier se spécialisant sur les financements à long et moyen terme. Cette expérience lui permet de renforcer son réseau et de développer une approche plus large des problématiques d’investissements pour les dirigeants de PME. Fort de cette nouvelle expertise il développe une activité de fusion acquisition avant de se mettre à son compte en cofondant TEDEO finance en 2009.

TEDEO finance est une entreprise de conseil en fusion acquisition se concentrant sur une clientèle de dirigeants actionnaires de tous secteurs d’activités. TEDEO finance offre du :

– Conseil en cession totale ou partielle de sociétés ou branches complètes,
– Conseil en rapprochement ou fusion d’entreprises,
– Conseil en acquisition, recherche de cibles, croissance externe,
– Conseil et évaluation de parts sociales, de fonds de commerce, d’actions,
– Conseil et assistance, business plan, stratégie financière, mémorandum de présentation.

Interview réalisé par Jean-Baptiste Lespes

Hasan Hoque est le fondateur de la Grande Classe, une entreprise fondée en 2007 située en région parisienne proposant du soutien scolaire, de la garde d’enfant en anglais ainsi que de la formation professionnelle.

Longtemps passionné par les mathématiques, c’est en donnant des cours particuliers qu’il a pris conscience des difficultés que rencontraient ses élèves. Il a ainsi développé une méthodologie adaptée, qui sera la base de son entreprise.

Interview enregistrée par Fahim Hossain

Margaux Bonnet est la co-fondatrice de Belong, une agence de conseil en communication digitale et marketing exclusivement spécialisée dans les marques de produits de beauté éco-responsables.

Forte d’une première expérience d’auto-entrepreneur aux Etats-Unis, elle a répondu à nos questions en toute transparence concernant l’entrepreneuriat.

https://www.linkedin.com/company/belongparis/

Interview enregistrée par Clémentine Gozard